Carafez l’esprit rouge 2019 !

Carafez l’esprit rouge 2019 !

L’Esprit de Herrebouc rouge 2019 est un vin léger, très expressif, aux arômes intenses de fruits rouges, d’épices et quelques très légères notes de cuir. Mais il a aussi la particularité d’être involontairement gazeux !

Du fait d’une faible teneur en sulfites et de la présence de quelques grammes de sucre résiduels, les levures naturellement présentes dans la bouteille ont décidé de se remettre au travail, à la faveur de l’été, en finissant de consommer le sucre résiduel pour le transformer en alcool. Ce qui a naturellement provoqué, comme dans toute opération de fermentation alcoolique, l’apparition de gaz carbonique.

Tout d’abord, sachez que le gaz n’altère en rien la qualité gustative initiale du vin, il peut juste être gênant à la dégustation à l’ouverture du vin, en masquant les arômes et saveurs en présence. 

Ce vin, très agréable à boire à l’apéritif ou à table,  doit donc être impérativement préparé en vue de sa dégustation !

Pour le préparer au mieux, deux options :

1) Vous souhaitez l’ouvrir pour le déguster dans la foulée : 

Versez-le dans une carafe à vin (ou même un pichet à eau si vous n’avez pas de carafe), et secouez-le une à deux minutes en le tournant énergiquement. Ainsi, le gaz carbonique s’échappera du vin. 

Vous pourrez alors le remettre dans sa bouteille ou le laissez dans la carafe, il est prêt à être apprécié.

N’ayez pas peur, les vins jeunes (de moins de 3 à 5 ans) ne sont pas aussi fragiles qu’on le pense !

2) Vous avez un repas prévu le soir et souhaitez le servir pour l’occasion : 

Ouvrez la bouteille, du matin pour le soir. Une heure ou deux avant l’apéritif ou le diner, versez le dans une carafe à vin (ou toujours dans un pichet à eau) en le tournant énergiquement pendant 20 secondes. 

Vous pouvez alors le remettre dans sa bouteille ou le laisser dans la carafe, il est prêt à être apprécié.

Bonne dégustation !

Un nouveau blanc sec – et primeur !

Un nouveau blanc sec – et primeur !

La gamme « Esprit de Herrebouc » fait coup double en se dotant d’un blanc sec… et d’un primeur !

Il ne faut jamais dire fontaine je ne boirai pas de ton.. vin ?! L’extrême précocité des vendanges 2020 et les degrés relativement modérés du millésime – conséquence d’un important épisode pluvieux mi-août –  nous ont permis d’envisager, et de vinifier, un nouveau vin blanc sec, assemblage inédit de Sauvignon gris et d’Ugni blanc !

Il faut avouer que nos premières tentatives de vinification en sec du sauvignon gris dès 2009 – entrée en production du cépage – s’étaient toutes soldées par un échec et nous nous étions finalement résolues à le vinifier quasiment exclusivement en moelleux ou doux… tant le degré alcoolique de ce cépage monte rapidement sur notre terroir en période de maturation normale ! Avec toutefois le beau résultat que vous connaissez sur les 100% Sauvignon gris 2010 et 2013, ou bien le blanc moelleux 2014 et l’esprit blanc moelleux !

 Mais nous avions toujours gardé secrètement enfoui l’idée d’un Sauvignon gris sec, et début septembre, tous les indicateurs semblaient enfin réunis pour tenter l’expérience… et finalement la réussir !

Forts de ce succès, nous nous sommes même enhardis jusqu’à décider d’embouteiller 1000 bouteilles de cette cuvée en primeur, le tout premier vin nouveau du domaine après 16 ans d’existence ! On lui a même offert une toute nouvelle étiquette, qui évoque la saison des vendanges, son fruité, sa fraîcheur et sa rondeur !

Cerise sur le gâteau, ce sera très probablement le premier vin labellisé en biodynamie du domaine… l’audit de certification a eu lieu et on n’attend désormais plus que la confirmation de certification de Demeter…

Empressez-vous de le découvrir, vous ne le regretterez pas !